L’Amap de l’ourcq est une association qui, comme toute structure de ce type, vit grâce à l’engagement de ses membres. Chacun(e) apporte ses compétences et donne de son temps, à sa mesure.

Tous les ans, une assemblée générale rassemble tous les membres de l’association pour une présentation des comptes, un renouvellement du bureau et du conseil d’administration et des discussions sur les orientations de l’association. Les producteurs sont invités à participer à ces discussions.

Chaque 3ème jeudi du mois a lieu une réunion du kollectif, le plus souvent dans le bar à l’angle de la rue, vers 20h. Le kollectif rassemble les membres de l’amap qui s’intéressent d’un peu plus près à la vie de l’association. Vous pouvez venir une fois de temps en temps ou tous les mois, il n’y a aucune obligation. Cette réunion est l’occasion de discuter des questions pratiques de l’amap, mais c’est aussi un espace d’échange militant et un moment pour boire un verre ensemble. En plus de cette réunion mensuelle (toujours annoncée dans la lettre hebdo), il existe une liste mail qui permet d’échanger sur les questions pratiques en dehors de ces rencontres. Vous pouvez demander de vous y faire inscrire en écrivant à amap.ourcq@gmail.com.

Le groupe communication rassemble quelques membres de l’amap (aujourd’hui 6). Il rédige toutes les semaines la lettre hebdo dans laquelle vous retrouvez les informations concernant les distributions, la vie de l’association et quelques notes d’agenda militant. Si vous avez une information ou une recette à faire passer, là aussi écrivez à amap.ourcq@gmail.com.

Le groupe animation est pour l’instant endormi, mais il pourrait se réveiller si des personnes étaient intéressées pour organiser des événements (projections, rencontres, autres). Les bonnes volontés et les idées sont les bienvenues.

Chaque contrat est porté par une ou deux personnes. Celles-ci sont régulièrement en contact avec le producteur ou la productrice que ce soit pour échanger sur les modalités du contrat ou sur la vie de l’exploitation. Chaque membre de l’amap peut proposer un nouveau partenariat ; il faut dans ce cas le soumettre à une réunion du kollectif pour discussion et le porter soi-même ou trouver quelqu’un(e) pour s’en occuper.

Enfin, plusieurs personnes s’engagent tout au long de l’année pour faire vivre cette association : signature des contrats (et vérification), comptabilité, constitution des trinômes, suivi des inscriptions aux distributions, élaboration du site web, mise en place et maintien des partenariats, etc.

Vous trouverez bien votre place parmi nous !